L’entretien d’embauche

job-interview
0

Ça y est, vous y êtes : l’entretien est planifié, vous êtes préparés et vous attendez dans la salle d’attente. C’est parti pour rencontrer votre potentiel nouvel employeur !

Une chose très importante à retenir : le fait d’être retenu dans le cadre d’un entretien d’embauche réside à 60% sur l’attitude et le comportement du candidat. Le reste est sur les compétences techniques. Il est donc important de soigner sa présentation durant l’entretien.

Première impression

Tout comme un pour un premier rendez-vous (amical, amoureux ou professionnel), la première impression que vous allez donner à votre interlocuteur est cruciale car il est très compliqué de faire changer d’avis quelqu’un qui a eu une mauvaise première impression.

Je vous renvoie sur notre article de préparation de l’entretien qui parle notamment de la façon de s’habiller et la préparation de l’entretien. Vos habits refléterons votre professionnalisme et l’importance que vous donnez à cet entretien et à votre interlocuteur même si ce n’est pas la tenue que vous porterez par la suite.

Un point important avant de commencer l’entretien : Soyez ponctuel. N’arrivez pas trop en avance et s’il vous arrivait d’être en retard (ça peut arriver), prévenez votre interlocuteur et excusez-vous en arrivant.

Lorsque la personne va venir vous chercher, regardez-le et SOURIEZ-LUI ! Le sourire va la mettre en confiance et va lui faire penser que vous êtes quelqu’un de sympathique. Vous allez passer de 30 à 90 minutes ensemble, au temps faire en sorte que ça se passe agréablement.

Le trajet jusqu’à la salle d’entretien

Votre interlocuteur commence à être intéressé. Vous êtes habillés de façon adéquate pour passer un entretien, vous avez l’air sympathique, parfait l’entretien se dessine plutôt bien.

Vous allez marcher ensemble de la salle d’attente jusqu’à la salle de réunion et même peut-être prendre l’ascenseur. Ces quelques minutes peuvent paraître une éternité si vous le meublez pas avec  un sujet de discussion (ou s’il ne le fait pas).

Oubliez les « vous avez vu le temps aujourd’hui ? » et les « pas évident de se garer par ici », ca vous desservira plus qu’autre chose entre banalité et aspect négatif.

Servez-vous de ce que vous avez appris sur la société (déménagement, rachat, création d’un nouveau département ou d’un nouveau produit, etc.) afin de lancer un sujet qui devrait intéresser votre interlocuteur puisqu’il travaille pour la société. Sinon, vous pouvez toujours complimenter les locaux s’ils sont beaux, lui demander depuis combien de temps la société est installée ici, si c’est dans un espace avec plusieurs sociétés, s’ils ont des contacts avec les autres entreprises, etc.

Démarquez-vous avec un sujet de conversation et vous marquerez des points avec votre interlocuteur.

Votre présentation

En fonction du début de l’échange et comment le recruteur souhaite que vous vous présentez, soyez concis, précis et présentez vos expériences en fonction des consignes.

Il est nécessaire d’être positif et mettre en avant ses réussites.

Lorsque vous parlez de vos anciennes expériences et/ou de votre actuelle, ne dites jamais de mal de vos anciens collègues, de votre ancien responsable, même si ça c’est mal passé. De la même façon, il ne faut pas dénigrer la société actuelle ou passée. Cela est très négatif et peut vous porter préjudice car le recruteur peut se dire que c’est vous qui avez des problèmes à vous adapter à votre environnement et que vous pourriez dénigrer son entreprise dans le futur.

Ecoutez et intéressez-vous à ce qu’il dit afin d’être percutant dans la présentation de vos expériences en fonction de ce qu’il souhaite entendre.

Répondez à toutes les questions même celles qui ne vous plaisent pas.

Lorsqu’il va vous poser des questions sur ce que vous avez fait et vos expériences sur un domaine technique (opérations, démarches, logiciel, etc.) soyez positif. Si vous n’avez pas de compétences sur un point qu’il recherche, répondez-lui « Je n’ai pas encore eu l’occasion de travailler la-dessus mais j’ai pu faire une opération similaire lors de mon expérience chez XXX où j’ai effectué XXX ».

Ce n’est pas la réponse à la question qui va faire que vous aurez le poste mais le développement de la réponse qui va avoir son sens pour le recruteur. Soyez positif et motivé.

Si vous avez bien préparé l’entretien, posez les questions sur la société, le poste ou passez sur les possibilité d’évolution, quel est le suivi par le management, les formations possibles, etc.

La fin de l’entretien

A la fin de l’entretien, il est important de montrer votre motivation pour le poste (très peu de personnes le font) et soyez proactif en demandant quelle est la suite du processus, est-ce qu’il va y avoir un deuxième rendez-vous, sous combien de temps et qui va vous rappeler.

Articles similaires

Laisser un commentaire