Tests et essais cliniques rémunérés, avis et étude en cours  

Participez aux études et sondages en cours :

 
 
  Inscription aux essais cliniques Connexion à votre espace Test-clinique.fr
Top sondages rémunérés : 1. Ipsos / I-say   2. Votreopinion.fr   3. Mon Opinion Compte   4. Gfk FR  

Introduction sur les essais cliniques

Article mis en ligne le 20-01-2016

 

Comprendre l'essai clinique Comprendre l'essai clinique

 

Avant de réaliser des essais cliniques, prenez quelques minutes pour vous renseignez sur le fonctionnement de la recherche clinique. Cela vous permettra de mieux comprendre les tenants et les aboutissants d'une étude sur un nouveau produit.

 

 

Commençons par quelques définitions :

Constitue un essai clinique toute étude réalisée sur l'être humain et visant à vérifier de manière systématique la sécurité, l'efficacité et d'autres propriétés d'un produit thérapeutique ou la biodisponibilité.

 

Par sujet de recherche on désigne toute personne (patient ou volontaire sain) participant librement à un essai clinique, qu'elle appartienne au groupe auquel on administre le produit thérapeutique à tester ou à un groupe de contrôle.

 

Par promoteur on désigne toute personne ou organisation qui assume la responsabilité du lancement, de la gestion ou du financement d'un essai clinique.

 

Voila, les bases sont posées. Maintenant, commençons l'explication sur le déroulement d'un essai clinique.

 

Les essais cliniques peuvent être de 3 natures : les essais de produits pharmaceutiques, les essais de produits cosmétiques et les essais de produits alimentaires (nutrition humaine).

Les explications données sur le déroulement des essais sont essentiellement pour les études sur les produits pharmaceutiques qui sont très réglementées et surveillées en France.

Les volontaires doivent se proposer spontanément pour réaliser les essais et ne peuvent pas être contraint à prendre un traitement contre leur gré.

Le but du traitement est clairement expliqué avant chaque début d'essai et les volontaires sont suivis par des personnes qualifiées tout au long des examens et peuvent à tout moment arrêter sans explication.

 

Indemnisation des essais cliniques.

Tous dépend de l'étude, du temps nécessaire pour tester les produits, le délai d'hospitalisation si besoin, des contraintes liées à l'étude, etc.

 

En France, un volontaire aux essais clinique ne pourra gagner plus de 4 500 € par an, montant fixé par l'état pour éviter de gagner sa vie au détriment de sa santé.

 

Carte Vitale, attestation de Sécurité Sociale et carte d'identité.

Les établissements sont sous agrément du ministère de la Santé et de l’AFSSAPS (organisme de protection des volontaires) et ils sont dans l’obligation de vous demander votre carte Vitale et une attestation de Sécurité Sociale datant de moins de 2 ans lors de votre inscription, ainsi que votre carte d’identité ou passeport en cours de validité.

 

La participation aux essais cliniques.

Les participants aux essais cliniques vont recevoir toutes les informations concernant l'étude et devront signer un consentement avant de commencer les examens.

Le volontaire pourra à tout moment arrêter l'étude sans justificatif. Le médecin en charge de son suivi pourra également stopper le traitement s'il considère qu'il est dangereux pour la personne.

Les volontaires ne peuvent participer qu'à 3 études cliniques par an.

Il est nécessaire d'êre majeur (participation des mineurs possible sous certaines conditions propres au protocole de recherche et avec l’accord des deux parents) et bénéficier d’une couverture sociale.

 

Les risques.

Avant tout essai clinique sur l'homme, les effets du médicament sont testés en laboratoire et sur l'animal. Si des résultats montrent un risque de toxicité sur l'animal, l'essai clinique est interrompu. Les doses administrées ont fait l'objet de recherches poussées et en aucun cas les essais cliniques sur l'homme ne vont présenter de risque pour la santé des volontaires. Chaque étude est suivie de près par un effectif médical important et a du être validé par plusieurs commissions gouvernementales.

 

Durée d'un essai.

Variable en fonction de l'étude. De quelques heures à plusieurs années pour les études cancérologiques.

 

Participation à plusieurs études en même temps.

Avant de commencer à participer à une étude clinique, l'établissement de recherche qui est sous agrément du ministère de la Santé et de l’AFSSAPS (organisme de protection des volontaires) va vous déclarer afin d'effectuer le suivi des volontaires aux études et vérifier que vous n'êtes pas en train de réaliser une autre étude en même temps. Il est interdit de participer à plusieurs tests en même temps.

 

Période d'exclusion.

- Les volontaires aux essais cliniques ont l'interdiction de participer à deux recherches simultanées ;
- Une période d'exclusion est déterminée en fonction de chaque type d'essai et interdit au volontaire de participer à une autre étude avant un certains délai. La durée proposée dans le protocole de la recherche est soumise à l'avis de l'autorité compétente.

 

Coût de participation.

Les bilans sanguins, les examens de santé, les visites médicales, les produits qui vous sont remis pour l'étude, etc. sont gratuits.

Les frais de déplacement jusqu'aux centres de recherche peuvent être pris en charge. Cela dépend des conditions de l'étude et vous en êtes averti directement dans l'annonce de recherche de volontaires.

 

Résultat de l'essai.

A la fin de l'essai clinique, les volontaires ont la possibilité d'accéder aux résultats des essais sur demande.